RATISBONNE


RATISBONNE
RATISBONNE

RATISBONNE

La plus importante des villes danubiennes allemandes. L’histoire et le développement de Ratisbonne (Regensburg) sont étroitement liés au sort des pays danubiens. À l’époque celte, une agglomération existait déjà: Radaspona. Mais ce sont les Romains qui firent la fortune de la ville. S’installant sur la boucle du Danube, ils exploitèrent cette situation géographique. Marc Aurèle fit édifier un gigantesque camp militaire du nom de Castra Regina, amorçant ainsi le développement urbain. Le but de cette implantation était de surveiller les passages des vallées de la Naab et de la Laaber. La ville connut un essor remarquable au Moyen Âge, malgré les luttes entre princes bavarois, franconiens et saxons. L’Église en fit une base d’évangélisation pour les pays danubiens et tchèques. L’abbaye Saint-Emmeran participa largement à la christianisation de ces derniers.

Au Moyen Âge, la vocation de la ville fut surtout commerciale. Ses bourgeois parcoururent l’Europe entière. Les bénéfices furent investis dans les belles demeures qu’on compte encore par dizaines dans la vieille ville. Beaucoup de ces demeures sont fortifiées, achevées par des tours qui rappellent certaines villes italiennes. Le déplacement des voies de commerce à la fin du Moyen Âge, la Réforme et la Contre-Réforme entraînèrent une éclipse à partir du XVIe siècle. Pourtant, en 1663, Ratisbonne fut choisie comme siège permanent de la diète d’Empire (Reichstag). Elle devait conserver ce privilège jusqu’en 1806. En 1810, la ville est incorporée à la Bavière et, de ce fait, reste en marge de la vie industrielle qui anime l’Allemagne au XIXe siècle. Ce n’est qu’au lendemain de la Seconde Guerre mondiale qu’un dynamisme nouveau la gagne. La canalisation du Danube, la création de l’université, l’implantation de nombreuses industries en font la principale ville des pays du Danube moyen en république fédérale d’Allemagne. Elle devient, aussi, un facteur important dans les relations de cette dernière avec l’Autriche. Une partie de la vieille ville, à l’occasion de la rénovation de celle-ci, a été réservée à la circulation exclusive des piétons. La population est passée de 52 600 habitants en 1910 à 122 300 en 1990.

À proximité de Ratisbonne, sur un des contreforts de la forêt bavaroise, Louis Ier de Bavière fit construire de 1830 à 1842 sur le modèle du Parthénon la Walhalla, temple qui devait être consacré à la gloire des grands hommes allemands.

Ratisbonne
(en all. Regensburg) v. d'Allemagne (Bavière), sur la r. dr. du Danube; 123 820 hab. Centre comm. et industr.
Cath. St-Pierre (XIIIe-XVIe s.), abbatiale romane d'un monastère. Hôtel de ville du XIVe s. Pont de pierre sur le Danube (XIIe s.).
En 1630, la paix y fut conclue entre la France et Ferdinand II. La ville devint le siège de la Diète impériale de 1663 à 1806.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ratisbonne — ist der Familienname folgender Personen: Alphonse Ratisbonne (1814–1884), Mitbegründer der Kongregation Unsere Liebe Frau von Sion Louis Ratisbonne (1827–1900), französischer Schriftsteller und Übersetzer. Théodore Ratisbonne (1802–1884),… …   Deutsch Wikipedia

  • Ratisbonne — Ratisbonne, Marie Alphonse, viel genannt wegen seiner wunderbaren Bekehrung zum Christenthum, geb. 1814 zu Straßburg aus einer reichen jüdischen Familie, huldigte gar keiner positiven Religion und trug vom Judenthum nur noch einen tiefgehenden… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Ratisbonne — Ratisbonne, Marie Theodore, geb. 28. Dez. 1802 in Straßburg. gest. 10. Jan. 1884 in Paris, trat, von jüdischen Eltern geboren, 1827 zum Katholizismus über, wurde 1840 Priester und gründete 1843 mit seinem gleichfalls übergetretenen Bruder Marie… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • ratisbonne — RATISBONNE, Ville de Bavieres, située sur le rivage du Danube, les Allemans en vulgaire le nomment Regensbourg et Rainsbourg, Ratispona, Augusta Tiberij …   Thresor de la langue françoyse

  • Ratisbonne — Pour les articles homonymes, voir Ratisbonne (homonymie). Ratisbonne …   Wikipédia en Français

  • Ratisbonne (Bavière) — Pour les articles homonymes, voir Ratisbonne. Ratisbonne …   Wikipédia en Français

  • RATISBONNE BROTHERS — RATISBONNE BROTHERS, two French Jews who converted to Christianity and who became prominent in the Catholic Church in the 19th century. The Ratisbonne brothers were sons of a Strasbourg Jewish banker who was president of the Consistoire of Alsace …   Encyclopedia of Judaism

  • Ratisbonne, Maria Alphonse — • Converted Jew who built two convents in Jerusalem (1814 1884) Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

  • Ratisbonne, Maria Theodor — • Preacher, writer, and director of the Archconfraternity of Christian Mothers (1802 1884) Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

  • RATISBONNE 1809 — Bataille de Ratisbonne Bataille de Regensburg Napoléon Ier, blessé au pied devant Ratisbonne, est soigné par le chirurgien Yvan, 23 avril 1809, par Pierre Gautherot Informations générales Date …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.